La dynamisation d'un complément alimentaire: c'est quoi ?

Par : Serge - Catégories : FAQ Foire aux Questions , Paroles de Pro

La dynamisation d’un complément alimentaire accroît sensiblement son potentiel nutritionnel, en harmonie avec la vision holistique de la naturopathie.

Cette pratique induit de subtiles forces vibratoires qui transfèrent à l’organisme des informations dont se nourrissent les cellules pour réguler les perturbations métaboliques qui affectent les grandes fonctions : la circulation, la respiration, la digestion … le système nerveux, le système hormonal, le système immunitaire bien sûr, qui est la clef de voute de notre bonne santé.

Pour prendre l’exemple de BIO-IMMUN, la dynamisation du fluide qui rassemble ses 10 ingrédients biologiques amplifie sa force vitale.

La consommation de BIO-IMMUN dynamisé crée un lien fusionnel entre les molécules de ses 10 composants et les cellules de l’organisme qui s’en nourrissent.

Cela stimule puissamment les mécanismes d’auto-défense mis en œuvre dans les processus qui concourent à l’immunité.

La dynamisation Homéopathique.

La dynamisation homéopathique, est la + répandue, et pourtant la + mal connue.

Il n’existerait pas de remède homéopathique sans que soit opérée une dynamisation des dilutions successives.

Dans son « Organon » (l’art de guérir) publié en 1810, le théoricien de l’homéopathie, Samuel Hahnemann, écrit qu’entre chaque étape de dilution il faut « imprimer au contenu de la fiole 100 fortes secousses avec la main ». C’est le principe de la dynamisation homéopathique.

Les laboratoires homéopathiques contemporains n’opèrent bien évidemment plus à la main mais de façon mécanisée: la "succussion".

Le résultat est le même : un remède homéopathique a été dynamisé autant plus de fois qu’il y a eu de dilutions.

Pour mémoire, les dilutions homéopathiques s’effectuent de la façon suivante : après avoir obtenu par trituration une « teinture mère » à partir de la souche (végétale, animale ou minérale) on dilue 1 goutte de cette teinture mère dans 99 gouttes de solvant, puis on procède à une dynamisation du mélange qui devient un remède à 1 CH (ce qui signifie Centième Hahnemannienne). Et ainsi de suite … 2 CH … 3 CH … 4 CH …

La dynamisation manuelle

Dynamisation manuelle est le procédé le plus élémentaire.

Il s’agit d’un simple brassage du fluide effectué de façon manuelle.

On opère dans le sens des aiguilles d’une montre.

Le tourbillon ainsi créé, selon le principe de la mécanique des fluides, entraîne un phénomène de « vortex » : une dépression survient au centre, ce qui produit une homogénéisation des particules contenues dans le fluide dispersé sur les parois du récipient où s’opère le brassage.

La modification des liaisons moléculaires produites par ces turbulences confère au fluide ainsi dynamisé des informations vibratoires qui sont restituées à l’organisme simultanément à son ingestion. 

Nous vous informons des autres procédés de dynamisation dans d'autres articles à venir.

Partager ce contenu